Le café, meilleur ami du foie.



Le café a des effets bénéfiques pour le foie. Ces effets sont démultipliés quand il s’agit de sujets qui ont le foie fatigué par l’alcool. En effet, le café permet de prévenir la cirrhose alcoolique par une consommation quotidienne selon le professeur Jean Costentin, spécialiste en neuro-psychopharmacologie.

Le café : bon ou mauvais pour le foie ?

Les Canadiens sont parmi les plus gros consommateurs de café au monde avec 152 litres par personne et par an.   
Misant sur ses effets antioxydants, une étude sur cette population a montré les bienfaits du café sur le foie. 
Résultat : 2 à 3 tasses de café par jour peuvent avoir un effet bénéfique sur votre foie. 
Plusieurs études ont également montré, au Canada comme au Royaume-Uni, que le café pouvait avoir un effet préventif sur le cancer du foie d’origine non alcoolique, la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD en anglais).

Le café pour traiter la maladie du foie non-alcoolique.
Une consommation régulière de café permettrait de lutter contre la maladie du foie gras non-alcoolique, en réduisant la perméabilité de l'intestin, selon les résultats d'une étude présentée à l'International Liver Congres à Madrid.Dans certains cas, les composés du café pourraient même inverser la condition et diminuer la concentration de graisse dans le foie. Des résultats obtenus sur des souris.

Les chercheurs de l'université de Naples (Italie) ont pendant 12 semaines, mené une étude sur 3 groupes de souris alimentés avec un régime standard, ou avec des aliments riches en matières grasses avec ou sans café. Les conclusions de cette enquête nous apprennent qu'une dose quotidienne de café, équivalente, à 6 tasses de café expresso pour une personne 70 kg, améliorerait différents marqueurs clés de la maladie du foie gras non-alcoolique chez des souris nourries avec un régime riche en graisses. Ils ont aussi constaté que ces rongeurs ont également pris moins de poids que ceux qui n'ont pas consommé de caféine.

Les effets protecteurs de la caféine.
La caféine a aussi permis de réduire le taux de mauvais cholestérol, le taux d'alanine aminotransférase, une enzyme dont les niveaux augmentent dans le sang lorsque le foie est endommagé, la quantité de graisse dans les cellules du foie (stéatose) et la dégénérescence des cellules du foie.

"Des études antérieures ont confirmé que le café peut inverser les dégâts de la maladie du foie non-alcoolique, mais c'est la première à démontrer qu'il peut influencer la perméabilité de l'intestin», a déclaré Vincenzo Lembo, à l'Université de Naples, auteur de l'étude. "Les résultats montrent également que le café peut inverser les problèmes liés à cette pathologie tels que ballonnements et dégénérescence des cellules du foie."

Source